Parcours de l’art en Avignon – Octobre 2016- Clémentine POQUET 1/2

Parcours de l’art en Avignon – Octobre 2016- Clémentine POQUET 1/2

22ème édition du Parcours de l’art en Avignon

– Du 2 au 23 octobre 2016

Durant trois semaines, du 2 au 23 octobre, la ville d’Avignon, à l’occasion du Parcours de l’art, invite 36 artistes à exposer leurs travaux dans 19 lieux prestigieux du patrimoine avignonnais.

Le parcours de l’art en Avignon, festival d’art contemporain à Avignon propose ainsi de découvrir, par un cheminement à travers la ville, le travail de jeunes artistes contemporains. Tous les médiums y sont représentés : peinture, photographie, sculpture, dessin, gravure, installation, arts numériques…

Clémentine Poquet a le plaisir de faire partie de cette sélection. Le Parcours de l’art ayant choisi le Territoire comme thématique de sa 22ème édition, elle y montrera une nouvelle série de dessins inédits, « Le déplacement des dunes » dans le cloitre Saint Louis, au côté, notamment de Keita Mori, lauréat, entre autres, du prix Fid et du premier appel à projet de Drawing Lab, Paris.

le-deplacement-des-dunes-01-70x100cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier, 100×70 cm, 2016

le-deplacement-des-dunes-02-285x30cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier,  28,5x30cm, 2016

le-deplacement-des-dunes-02-70x100cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier,  100×70 cm, 2016

le-deplacement-des-dunes-03-285x30cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier,  28,5x30cm, 2016

le-deplacement-des-dunes-03-70x100cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier, 100X70 cm, 2016

le-deplacement-des-dunes-04-285x30cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier,  28,5x30cm, 2016

le-deplacement-des-dunes-04-70x70cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier,  70x70cm, 2016

le-deplacement-des-dunes-05-285x30cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier,  28,5x30cm, 2016


le-deplacement-des-dunes-05-70x70cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier,  70×70 cm, 2016

le-deplacement-des-dunes-01-285x30cm-fusain-sur-papier-copie

Sans titre, série Le déplacement des dunes -fusain sur papier,  28,5x30cm, 2016

Le « déplacement des dunes », dessins au fusain sur papier, évoque des paysages désertiques où se dressent des architectures verticales, vestiges d’appareils de production abandonnés. Les édifices représentés sont des espaces d’incertitude, des structures qui semblent tenir dans un équilibre fragile, fixées dans leur chute, ou leur élévation.

Les friches industrielles, les mines désaffectées, les territoires à l’abandon sont des espaces vidés, déshumanisés, trace d’une expérience humaine révolue. Ce sont des lieux interstitiels, en rupture avec la société urbaine, productiviste et contrôlante, où chaque espace a une fonction bien définie.

Ces ruines modernes apparaissent alors comme des limbes, entre nature et culture. Mais ce sont aussi des lieux de possibles, l’espoir d’un territoire à reconquérir, un espace de « flottement ».

« Le déplacement des dunes » questionne ainsi l’enjeu de ces zones désertées, ils témoignent de leur transformation, de leur métamorphose. La représentation que Clémentine Poquet propose de ces territoires implique nécessairement une réflexion sur la destruction, l’obsolescence programmée par le temps et les hommes de la nature et questionne la place de l’homme dans ces espaces.

Ces dessins font apparaître ces lieux comme une métaphore d’un avenir perceptible de l’humanité, un témoignage d’un temps suspendu entre le passé et le futur. Ils révèlent la crainte du chaos et la violence d’un monde industriel dont la nature est exclue. Mais ces terrains abandonnés enferment aussi en eux la promesse d’un monde idéal, une reconquête de ces espaces dégradés, un territoire de possibles.

Elle exposera également sa série, les « Animusicaux » , série de dessins à l’encre de chine, à l’Hotel de Forbin La Barben,

capture-decran-2016-09-22-a-16-19-38
et et un grand dessin à la craie noire,

« ÉTAT PROVISOIRE (rhinocéros) »
Dessin à la craie noire sur papier, 140x220cm
 à la
LIVRÉE DE VIVIERS.

capture-decran-2016-09-22-a-16-18-14

©coulisses.biz

*******

Clémentine Poquet- la collection 3e Parallèle

  • LE DÉPLACEMENT DES DUNES  

série de dessins au fusain, 28,5x30cm/70x70cm/70x100cmau CLOÎTRE SAINT LOUIS

Vernissage le 1er octobre à 11h30

  • LES ANIMUSICAUX
- bestiaire bizarre illustré

dessins à l’encre de chine

à la MAISON DU PETIT PARCOURS, hôtel de Forbin la Barben

Vernissage le 1er octobre à 16h30

  • ÉTAT PROVISOIRE (rhinocéros)

Dessin à la craie noire sur papier, 140x220cm

à la LIVRÉE DE VIVIERS

Visite guidée et atelier intergénérationnel le vendredi 7 octobre

Vernissage d’ouverture le samedi 1er octobre à 11h30 au Cloître Saint-Louis

Le parcours de l’art propose également un programme d’animations culturelles autour de l’art contemporain, conférence ; rencontres ; films ; débats ; visites ; ateliers de pratique pour les enfants.

www.parcoursdelart.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*